• Anna

Jour de repos / Diskuizh

Après 10 jours de route et pédaler 6h à 7h, le cycliste s’arrête aussi pour retrouver ces forces ! Je me suis posée à Eaunes (Sud Toulouse) , chez des gens assurément accueillants puis qu’il y a du beurre salée et des galettes bretonnes en self-service 😃

C’est le train qui m’a transporté de Limoges à Toulouse hier. 40 km au compteur malgré tout au total pour me rendre en gare à limoges et rejoindre mon hôte depuis le centre de Toulouse.

Quelle surprise à Toulouse de subir le vent !! Obligée de poser pied à terre, et encore même à pied j’avais du mal à avancer. Un vent doux, mais violent, qui vous bouscule une fraction de seconde. Timidement j’ai pris la route. J’ai fait beaucoup d’arrêts, tellement le vent me poussait de côté, côté fossé heureusement, sinon j’aurais goûté aux pare-choc d´une voiture sûrement. Prudente j’ai mis 3h pour faire 26 km, c’est long. La récompense au bout de l’effort : mon hôte m’attendait sur le petit mur de sa maison les bras ouverts, un bon thé chaud m’attendait à l’intérieur…

Aujourd’hui c’est dodo tard, préparation de l’itinéraire à venir pour 3 semaines et nettoyage de la monture.

Avec Komoot, je planifie mon voyage en fonction de la topographie du terrain, de l’état des routes - chemin ou bitume - et des villages à voir.

À propos du vélo, c’est regonflage des roues, nettoyage de la chaîne et… heu c’est tout !

Voyager à vélo ne demande pas beaucoup de connaissances mécanique, mais plutôt « du bon sens pratique ».

Prochaine étape « repos » ce sera à Manosque, chez mon amie Cécile.

Des galettes bretonnes pour ma pause près de Toulouse

63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Presque